• Vétérinaire

    Après avoir contacté Dr Beauverger, qui a accepté de me rencontrer, j'ai pu lui poser des questions sur son métier de vétérinaire. Elle nous a reçus à la clinique Brocéliande, le jeudi 18 mai 2017.

    Vétérinaire

    Entrée de la clinique

     

     Salle de consultation

                     

        

     

     

     Salle de consultation

     

     

      Votre travail consiste en quoi ?

     Je fais de la médecine généraliste donc les vaccins, les consultations. Des fois il y a des personnes qui viennent pour avoir des explication sur les règles d'adoption, après on peut faire de la chirurgie de convenance comme la stérilisation ou la castration.

     

    Quelles études faut-il faire ?

    Je n'ai pas suivi le schéma type car j'ai fait mes études en Belgique. Normalement, en France, il faut d'abord obtenir un baccalauréat scientifique (c'est la voie principale), après le BAC, la classe préparatoire dure 2 ans, ensuite vous passez un concours. Je ne saurais pas vous dire exactement combien de places il y a au concours en France mais c'est assez limité. Après avoir été reçu au concours,  il y a 5 ans d'école. Il y a 4 écoles en France (Maisons-Alfort, Nantes, Lyon et Toulouse). Une autre voie est possible pour être vétérinaire : je pense qu'on peut s'inscrire à la fac de biologie. C'est cela que j'avais commencé à faire au début. Pour le faire il faut être sûre d'avoir un bac+2 et là il y a un autre concours. Pour la première voie, c'était le concours A* et à la fac de bio c'est le concours B* qui ouvre les portes d'autres écoles. Je pense qu'il y a d'autres filières, que je ne connais pas bien. Moi, ce que j'ai fait c'est que j'ai monté mon dossier pour la Belgique et, à l'époque, c'était un tirage au sort pour les étudiants étrangers qui s'y présentaient. Il y avait 30% de reçus, j'ai été acceptée et à partir de là, j'ai passé mes 6 années là-bas.

     

     Dans quelle école avez-vous étudié ?

     Moi j'ai fait mes 6 années à Lièges.

     

     Au collège, quelle matière est la plus importante pour votre métier ?

     C'est la S.V.T pour permettre de connaître le monde du vivant. En première année, à Lièges, on a beaucoup utilisé cette matière. Ensuite, je pense que c'est la physique, la chimie et la biologie qui sont très importantes.

     

     Quels animaux soignez-vous le plus ?

     Ici, ça va être surtout les chiens et les chats. Parfois ça nous arrive aussi de soigner les N.A.C (les Nouveaux Animaux de Compagnie). On a régulièrement des lapins aussi et, plus rarement, les serpents.

     

     Avez-vous déjà soigné des animaux exotiques ?

     Personnellement, dans les N.A.C, j'ai déjà soigné des cochons d'Inde , des lapins, mais ce n'est guère arrivé que je soigne plus exotique que ces animaux. Sinon, en stage, j'ai déjà soigné le pied d'une girafe. C'était assez chouette, ça changeait du quotidien.

     

    Salle d'opération

    Salle d'opération

     

     Quels sont les inconvénients dans votre métier ?

     Je dirais les gardes: c'est pas toujours facile d'enchaîner les journées quand on a été dérangée la nuit. Après ce n'est pas tous les jours non plus, mais il y a les week-ends de garde où le téléphone n'arrête pas de sonner. Chaque vétérinaire, ici, fait une garde par semaine et un week-end par mois ou toutes les 6 semaines. Sinon, comme inconvénient, c'est vrai que ce n'est pas toujours joyeux de voir des animaux souffrir. Mais en général, c'est quand même un chouette métier.

     

     Quel métier s'approche le plus du métier de vétérinaire ?

     Il y a le métier d'aide soigneur, dans les zoos, ils ont le contact aussi avec les animaux; sinon il y a assistante vétérinaire; Ici les assistantes nous aident énormément.

     

     Pourquoi avez-vous choisi le métier de vétérinaire ?

     Depuis toute petite je voulais faire cela. Dans mon enfance, il y avait des chevaux de trait à coté de chez moi et j'étais fan des chevaux. Après, arrivée à l'école, j'étais toujours convaincue que je voulais devenir vétérinaire mais plus pour les chevaux: je préférais vraiment la médecine canine donc je suis restée dans le domaine du soin des animaux. Mais à la base, c’était vraiment pour m'occuper des chevaux, comme pas mal de filles à l'école. Au final, il n'y en a qu'une sur trois qui reste dans sa vocation de départ.

     

      Merci de nous avoir accueillis à la clinique vétérinaire et d'avoir accepté de répondre à mes questions.

     

    A. B.

     

     

     A savoir : Le salaire d'un vétérinaire débutant est de 2000€ par mois.

    « chauffeur routiervendeur d'articles de sport »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 5 Novembre 2017 à 16:38

    il faut une bonne formation notamment car les risques auxquels sont confrontés les professionnels des soins vétérinaires sont nombreux et très divers : http://www.officiel-prevention.com/formation/fiches-metier/detail_dossier_CHSCT.php?rub=89&ssrub=206&dossid=473

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter